Gore : l’art d’inspirer

Claire Desjardins

Saviez-vous qu’une artiste de renommée internationale résidait dans Argenteuil?

L’artiste abstraite canadienne Claire Desjardins est connue pour son utilisation de couleurs saturées et joyeuses qui dansent sur de grandes toiles agréables à regarder. Son travail édifiant se retrouve dans des résidences et des entreprises du monde entier, car les collectionneurs associent souvent l’acquisition de l’une de ses pièces à l’acquisition d’une « pure joie ».

Desjardins, née à Montréal, vit avec son mari et leurs deux chiens dans la beauté naturelle des Laurentides, à Gore, au Québec. C’est là qu’elle est la plus productive, peignant la plupart du temps, inspirée par la nature qu’elle voit autour d’elle. « Le meilleur designer est Mère Nature. Jetez un coup d’œil autour de vous : son travail comprend de beaux motifs, des couleurs et des formes abondantes dans un décor naturel. En tant qu’artiste, vous apprenez à repérer ces choses autour de vous. Vous voyez le monde à travers une série de compositions », a déclaré l’artiste. « Vivre ici me donne de l’inspiration pour mes œuvres d’art que je ne pourrais trouver nulle part ailleurs. J’aime regarder les saisons changer et j’aime la tranquillité de cet endroit.”

Le mois de juillet a débuté avec l’ouverture de son spectacle, Ready to Exhale, une exposition à la Wall Space Gallery au cœur du quartier branché de Westboro Village d’Ottawa, qui se déroule jusqu’au 1er août. À seulement deux heures de route de chez elle, Claire a lancé l’ouverture de l’exposition en donnant une conférence d’artiste en personne. Une foule s’est rassemblée pour écouter Desjardins parler de ses œuvres, alors qu’elle racontait l’inspiration de leur création.

Contrairement à son récit joyeux habituel, Desjardins a puisé dans un sujet plus sombre – le processus de perte d’un proche : sa mère et mentor, l’artiste Jane Desjardins. Elle a parlé du besoin humain de créer des moments spéciaux ensemble, et du fait que pour éprouver de la joie, il faut aussi faire l’expérience des ténèbres. L’artiste a guidé le groupe dans la galerie, donnant un aperçu des différentes pièces.

Intercalées tout au long de l’exposition de peintures abstraites colorées, se trouvent des reproductions de dessins à l’encre que l’artiste a créés pendant qu’elle était assise avec sa mère, à l’hôpital. « J’ai passé de nombreuses heures avec ma mère qui était incapable de communiquer, surtout vers la fin. J’ai ressenti le besoin de surmonter certaines des nombreuses émotions compliquées que je ressentais, alors que je l’écoutais à bout de souffle, s’accrochant à la vie », a déclaré Desjardins. « La meilleure façon de m’exprimer est à travers mes œuvres d’art, et j’ai donc apporté des marqueurs de couleur et un carnet de croquis avec moi, et j’ai commencé à dessiner des choses que j’observais autour de moi. C’était une période d’extrême tristesse pour toute ma famille, et j’avais besoin d’une forme d’évasion. Le dessin, c’était ça.

Elle a également écrit sur son expérience dans le but de surmonter sa tristesse entourant la mort de sa mère, et ses écrits ornent les murs de la galerie, à côté de ses croquis. « Nous traversons tous une perte à un moment donné, mais en tant que société, nous sommes mal équipés pour y faire face. Nous ne parlons généralement pas du processus de la mort et de la mort, et je veux mettre de côté la stigmatisation », dit-elle. « Je pense que cela m’aide aussi à surmonter mon propre chagrin. »

Desjardins est également connue pour le côté plus commercial de ses œuvres : elle possède une collection colorée de vêtements pour femmes Claire Desjardins qui a été lancée en janvier 2019 dans des boutiques à travers l’Amérique du Nord et en février 2020 au Royaume-Uni. Elle collabore régulièrement avec des géants de l’entreprise tels que le détaillant Anthropologie ainsi que des géants de la technologie, Microsoft et Samsung.

Découvrez Claire sur Instagram!

Texte original

 

Canadian abstract artist, Claire Desjardins, is known for her use of saturated, happy colours that dance across large, pleasing canvases. Her uplifting work can be found in residences and businesses around the globe, as collectors often equate the acquisition of one of her pieces to the acquisition of pure joy. 

Montreal-born Desjardins lives with her husband and their two dogs amid the natural beauty of the Laurentians, in Gore, Quebec. This is where she is most productive, painting most days, inspired by the nature she sees around her. “The best designer is Mother Nature. Just take a look around: her work includes beautiful patterns, colours and forms abound in a natural setting. As an artist, you learn to spot these things around you. You see the world through a series of compositions”, the artist said. “Living here gives me fodder for my artworks that I couldn’t get anywhere else. I love watching the seasons change and I love the tranquillity of this place.”

The month of July kicked off with the opening of her show, Ready to Exhale, an exhibition at Wall Space Gallery in the heart of Ottawa’s hip Westboro Village, which runs until August 1. Just a two-hour drive from home, Claire kicked off the exhibition opening by giving an in-person artist talk. A crowd gathered to listen to Desjardins talk about her artworks, as she recounted the inspiration for their creation

Contrary to her usual cheerful narrative, Desjardins tapped into a darker subject—the process of losing someone close to her: her mother and mentor, artist Jane Desjardins. She spoke of the human need to create special moments together, and about how in order to experience joy, one must also experience darkness. The artist walked the group around the gallery, providing insight into the various pieces. 

Interspersed throughout the exhibition of colourful abstract paintings, are reproductions of ink drawings that the artist created during the time she sat with her mother, in the hospital. “I spent many hours together with my mother who was unable to communicate, especially towards the end. I felt the need to work through some of the many complicated emotions I was feeling, as I listened to her gasp for air, clinging to life”, Desjardins said. “The way I best express myself is through my artwork, and so I brought coloured markers and a sketch book with me, and I began drawing things I observed around me. It was a period of extreme sadness for my whole family, and I needed some form of escape. Drawing was it.”

She also wrote about her experience in an effort to work through her sadness surrounding her mother’s death, and her writings adorn the gallery walls, next to her sketches. “We all go through loss at some point, but as a society, we are ill-equipped to handle it. We don’t typically talk about the process of death and dying, and I want to remove the stigma”, she says. “I think it helps me to work through my own grief, as well.” 

Desjardins is also known for a more commercial side of her artwork: she has a colourful signature collection of Claire Desjardins women’s apparel that launched in January 2019 in boutiques across North America, and in February 2020 in the UK. She collaborates regularly with corporate giants such as retailer Anthropologie as well as tech giants, Microsoft and Samsung, among other ventures. 

Discover Claire on Instagram!

 

Partagez cet article
Inspirer, Respirer - Argenteuil

Hâte de faire ta connaissance!

Naomie Goller

450-562-8829, poste 2203

540, rue Berry, Lachute

ngoller@argenteuil.qc.ca